Festival du film d'histoire de Pessac : un autre regard sur l'Amérique


Si la 28e édition du festival international du film d'histoire de Pessac, près de Bordeaux (20-27 novembre 2017) fait la part belle au cinéma Britannique, des documentaires et longs métrages ayant pour thème les Etats-Unis sont également présentés. A commencer par trois documentaires sur la participation américaine à la guerre 1914-1918, célébration de son centenaire oblige.

Le 22 novembre, Grégory Laville et Jean-Yves Le Naour nous proposent "1917 : La Fayette nous voilà !", un documentaire de 54 minutes sur l’entrée en guerre des USA, dans la Première guerre mondiale, aux côtés des Français et des Britanniques. L'occasion de démontrer que ce conflit constitue surtout la confrontation de deux cultures et de deux politiques, plus que le simple paiement d’une dette historique. Suivra "1917, les Américains entrent en guerre", une sélection d'images d'archives proposée par l'établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD).

Toujours concernant la Grande guerre, Sylvain Bergère et Benoit Gautier dressent le portrait de "Anne Morgan, une américaine sur le front". L'étonnante histoire d'une femme fortunée, pionnière de l’humanitaire, en Picardie, juste après la fin du conflit. Entre 1917 et 1924, 350 Américaines débarquent en France pour participer à l’effort de reconstruction. Afin d'inciter les américains à faire des dons, Anne Morgan fait réaliser de nombreux films et photos, permettant de témoigner de la vie de cette époque. Un documentaire à voir le 22 novembre.

Le festival de Pessac sera aussi l'occasion de revoir le très dense et documenté "Vietnam", des réalisateurs américains Ken Burns et Lynn Novick, déjà diffusé par la chaîne Arte. Une série de 9 épisodes de 52 minutes, qui propose une approche inédite de la guerre du Vietnam, en faisant revivre les trente années de ce conflit, à travers les témoignages d’une centaine de témoins : simples soldats, responsables politiques, diplomates, journalistes ou activistes Nord-Vietnamiens. Entre soulèvements et destructions, une tragédie qui a fait plus de trois millions de morts et a divisé l’Amérique. A voir les 25 et 26 novembre.

Enfin, dans "L'art moderne américain : une arme secrète de la guerre froide", le réalisateur François Lévy-Kuentz nous propose une vision "artistique" de la Guerre froide des années 1950. Afin de contrer les avancées du communisme en Europe, le gouvernement américain et la CIA ont utilisé l'expressionnisme abstrait et le Pop art, pour faire de New York la nouvelle capitale d'un art moderne américain "libre". A voir le 25 novembre. En écho à cette projection, le 20 novembre, la "Nuit du Documentaire", sur France 3 Nouvelle Aquitaine, diffuse "Au temps des Américains", un documentaire inédit de Yves-Antoine Judde et François Vivier, qui retrace l'arrivée de milliers d'Américains dans les régions françaises, en 1950, dans le climat menaçant de la guerre froide.

Festival international du film d'histoire de Pessac (Gironde), près de Bordeaux (20-27 novembre 2017) - Téléchargez le programme

A lire également



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire