Une star de la country s'éteint à Nashville


Il était à l'affiche de "True Grit" (100 dollars pour un shérif) d'Henry Hathaway, en 1969, l'un des derniers westerns interprétés par John Wayne. Egalement chanteur et musicien, Glen Campbell, véritable légende de la country américaine, est décédé, le 8 août 2017, à l'âge de 81 ans, à Nashville (Tennessee), capitale mondiale de ce genre de musique. Il avait connu la notoriété, en 1975, avec son tube "Rhinestone Cowboy" (voir vidéo ci-dessous), qui s'est vendu à plus de 5 millions d'exemplaires.

Glen Campbell et John Wayne
Septième d'une fratrie de douze enfants, à 18 ans, au Nouveau-Mexique, en 1954, Glen Campbell forme un groupe avec son oncle, qui lui a appris à jouer de la guitare, sans connaître le solfège. Plus tard, il devient multi-instrumentiste, en ajoutant la pratique de la guitare basse, du banjo et même de la cornemuse ! Au début de sa carrière, il accompagne les stars de l'époque, Frank Sinatra, Elvis Presley et même le groupe pop surf "The Beach Boys". Au début des années 1970, il présente sa propre émission de télévision, "The Glen Campbell Good Time Hour". 


Enregistré entre 2012 et 2013, mais sorti en juin 2017, son 62e et dernier album portait un titre prémonitoire, "Adios". Ayant découvert en 2011 qu'il était atteint de la maladie d'Alzheimer, Glen Campbell avait effectué sa dernière tournée, en faisant preuve d'un très "grand courage" (true grit). Dolly Parton, la "reine" de la country américaine, lui a rendu hommage, en le désignant comme "l'une des plus grandes voix de tous les temps".


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire