Une super héroïne au coeur de la guerre 1914-1918


Depuis le 7 juin 2017, une super-héroïne de comics américains a débarqué sur grand écran. Alter-ego de Superman et Batman, durant la Seconde guerre mondiale, Wonder Woman était apparue à la télévision, entre 1975 et 1979, dans le cadre d'une série, l'actrice Lynda Carter interprétait le rôle-titre.

En créant le personnage de Wonder Woman, en 1941, William Marshton, alias  Charles Moulton, propose à l'époque une sorte d'anti-Superman. Durant le second conflit mondial, vêtue de son body rouge et de son short étoilé, la super-héroïne participe à l’effort de guerre, en incitant les américaines à s’engager dans l’US Navy et à se montrer courageuses et travailleuses, si elles demeurent au pays. Wonder Woman neutralise ses ennemis avec un lasso magique et se protège des tirs, grâce à ses bracelets à l'épreuve des balles. 

Du fait du centenaire de l'entrée en guerre des Etats-Unis, en 1917, dans le premier conflit mondial, Wonder Woman remonte le temps et se retrouve 24 ans en arrière, en plein coeur des combats de la guerre 1914-1918, aux côtés des "Sammies" américains. Cette fois-ci, le rôle de la super-héroïne est interprépar l'actrice-mannequin israélienne, Gal Gadot. 

Le 21 octobre 2016, le personnage de Wonder Woman a été choisi par l'Organisation des Nations Unies (ONU), pour être son ambassadrice en matière de défense de l'émancipation des femmes.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire