Patrick Kesteloot, passionné de Far-West


Sa passion, ce sont les chevaux et les attelages, du carrosse à la diligence. Une passion qui l'a amené à participer à 200 longs-métrages et séries TV, en mettant ses équipements hippomobiles à la disposition des réalisateurs, parmi les plus connus. De "La Folie des grandeurs" à "Vidocq", en passant par "Les Misérables", "Toulouse-Lautrec" et "La Rivière espérance". L'autre passion de Patrick Kesteloot, c'est l'univers western. Au point qu'il a recréé un village de l'Ouest américain, dans sa ferme exotique, à Cadaujac (Gironde) sur les bords de la Garonne. 

"J'ai voulu créer ce parc animalier et western en 1990, afin de réaliser un rêve d'enfant", explique Patrick Kesteloot, 70 ans. "A 14 ans, je possédais un cheval qui m'a sauvé la vie, alors que je le faisais boire, dans une gravière, dans laquelle j'ai accidentellement glissé, alors que je ne savais pas nager. A partir de ce moment-là, je me suis dit : il faut que je fasse quelque chose pour les chevaux.
C'est lors de la demande de location d'une diligence du Far-West, que Patrick Kesteloot a été amené à en construire deux exemplaires, imitations des célèbres Wells Fargo vues dans les westerns.  "J'ai toujours été passionné par les grands espaces et par John Wayne, que j'ai eu l'occasion de doubler", raconte-t-il. Car, notre passionné des chevaux est également un collectionneur averti de voitures hippomobiles en tous genres, dont il possède 300 exemplaires. "Ce qui compte pour moi, c’est de faire vivre mes attelages et de trouver les moyens d'en restaurer de nouveaux", précise-t-il. "Je les loue, avec des cochers et les accessoires qui vont avec, pour des reconstitutions historiques, des manifestations privées et bien sûr des films ou séries télés."

Ferme exotique : 1932, Chemin du Port de l'Esquillot 33140 CADAUJAC 

Propos et photo recueillis par Herve CIRET

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire