Des documents témoins de l'histoire américaine



Du 7 au 9 avril 2017, au Grand Palais à Paris, le Salon international du livre rare célèbre le centenaire de l’intervention des Etats-Unis, dans la Première Guerre mondiale, en mettant à l'honneur le musée franco-américain du château de Blérancourt (Aisne). A cette occasion, ce musée va présenter la collection de 6 000 livres et d'estampes, donnée notamment par la botaniste américaine Anna Murray Vail. 

Le salon est l'occasion de mettre en valeur des ouvrages franco-américains anciens, des gravures illustrant les relations transatlantiques, ainsi que le rôle majeur des bibliothèques américaines en France, après la guerre 1914-1918. Un aperçu de l'exposition temporaire du musée franco-américain du château de Blérancourt, de juin à août 2017, consacrée au centenaire de l’entrée en guerre des États-Unis, durant la Première Guerre mondiale. En effet, ce lieu unique célébrant l'amitié franco-américaine, depuis les années 1920, va rouvrir ses portes le 24 juin 2017, après quatre ans de travaux de rénovation. 


Le salon international du livre rare réunit 150 exposants : libraires et galeristes d’estampes et de dessins internationaux réputés. A chaque édition, il attire 20 000 visiteurs, collectionneurs avertis, mais aussi des néophytes, amateurs de livres anciens. Pas moins de 100 000 documents y sont exposés : livres rares ou insolites, lettres d’écrivains, éditions originales de chefs-d’œuvre de la littérature, cartes, partitions musicales, photographies. Mais, également, des carnets de voyages, des recueils de poésie, des guides de cuisine ou encore des livres pour enfants.

Dossier de présentation du salon international du livre rare 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire