Gaëlle Buswel, la frenchie du blues-rock US


Révélation française du festival Cognac Blues Passions en 2016 et représentante de la France à l'European Blues Challenge d'avril 2017 au Danemark, en tant que lauréate du prix national France Blues, la frenchie Gaëlle Buswel est une passionnée des Etats-Unis. Elle y a déjà effectué deux tournées, en plus des 500 concerts où elle s'est produite en Europe. Son 3e album "New Day’s Waiting", qui sort ce 31 mars 2017, confirme ses influences américaines, entre folk Americana d'aujourd'hui et blues-rock des années 1970.

A l'été 2015, sac à dos et guitare en bandoulière, Gaëlle Buswel a fait son road-trip, durant 45 jours, à travers les Etats-Unis. Histoire de comprendre pourquoi la musique de ce pays, avec laquelle elle a grandi, la prend aux tripes, depuis l'âge de 13 ans.  


"J’ai rencontré de nombreuses personnes sur la route, à Memphis, Nashville, La Nouvelle Orléans", raconte l'artiste. "Mais, c'est à Austin (Texas) que la direction de ce nouvel album s'est concrétisée." En faisant le "boeuf" avec des musiciens rencontrés au hasard de son périple, Gaëlle Buswel fait la connaissance de David, qui lui offre l'une des chansons qu'il chante dans la rue. Comme promis, le titre  "No One Else" a été enregistré, en novembre 2016, à Austin, et se trouve sur son tout nouvel album

Découverte en 2011, avec son premier album, "Yesterday’s Shadow ", aux sonorités essentiellement acoustiques, Gaëlle Buswel s'est tournée vers le blues-rock, avec son second opus,  "Black to Blue", tout en continuant d'offrir de magnifiques balades folk. Son nouvel album, "New Day’s Waiting", lorgne encore un peu plus vers le blues-rock, avec des titres que ne renieraient pas Lynyrd Skynyrd, avec lesquels les guitaristes qui l'accompagnent partagent quelque peu le look. Quant à la voix de Gaëlle Buswel, entre Melissa Etheridge et Lucinda Williams, elle fait preuve d'autant de force dans ses titres musclés que de douceur dans ses balades acoustiques. A découvrir absolument !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire