Bill Paxton, un acteur de western méconnu


L'acteur fétiche du réalisateur James Cameron, Bill Paxton, est décédé, le 25 février 2017, à Los Angeles (Californie), à l'âge de 61 ans, des suites d'une opération chirurgicale. S'il était surtout connu pour ses rôles dans les blockbusters "Terminator" (1984), "Aliens" (1986) ou "Titanic" (1990), cet acteur américain a également tourné quelques westerns, moins mémorables sans doute, Mais qui valent le détour. 

A l'image de "Tombstone" (1993), son premier long-métrage du genre, dans lequel Paxton interprète, Morgan Earp, dans ce western basé sur des événements s'étant réellement déroulés en Arizona entre 1880 et 1882, notamment, la mythique fusillade d'O.K. Corral. Affrontement, au cours duquel trois hors-la-loi sont abattus par les frères Earp et les Holliday. 

En 1995, Bill Paxton interprète, encore un personnage historique de l'Ouest, Frank James, dans "Frank et Jesse" (voir vidéo ci-dessous), un western qui se déroule à la fin de la guerre de Sécession. La célèbre bande des frères James pille banques, trains et diligences, poursuivi par les membres de l'agence de détectives Pinkerton.

En 2013, on retrouve l'acteur aux côtés de Kevin Costner, dans la mini-série TV, "Hatfields et McCoys", qui relate la violente opposition de deux familles, à la frontière du Kentucky et de la Virginie, au lendemain de la guerre de Sécession. Pour Bill Paxton, le personnage de Randall McCoy, qu'il interprète dans cette série western, est "comme une victime de la guerre, revenant à la maison avec le syndrome de stress post-traumatique, un peu comme certains de ces gars qui reviennent d'Afghanistan et d'Irak. Il devient obsédé par sa haine, parce que son ennemi a profité de la guerre, et il ne peut tout simplement pas l'accepter. Pour lui, c'est en quelque sorte une trahison.
  
Enfin, en 2015, dans la mini-série TV western, "Texas Rising", Bill Paxton interprète à nouveau un personnage emblématique de la conquête de l'Ouest,  Sam Houston, fondateur du Texas et créateur des mythiques Texas Rangers. Après la défaite d'Alamo, le 6 mars 1836, c'est Sam Houston qui lave l'affront, en battant le général mexicain Santa Anna, lors de la bataille de San Jacinto. C'est justement au Texas, à Fort Worth, non loin de Dallas, que Bill Paxton, surnommé "Wild Bill", était né, le 17 mai 1955. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire