Témoigner par l'image de la détresse des paysans américains des années 1930


Suite à la crise économique mondiale de 1929, les États-Unis connaissent une Grande Dépression, illustrée, notamment, par le roman de John Steinbeck, "Les Raisins de la Colère" (1939), adapté au cinéma, l'année suivante, par John Ford. Pour lutter contre les effets de la Grande Dépression qui s'en suit, le président américain Franklin Roosevelt engage une politique interventionniste, sous le nom de New Deal (Nouvelle donne). Dans ce cadre, en 1935, est créée la Farm Security Administration (FSA). Son but : améliorer les conditions de vie des fermiers, métayers et petits exploitants, en les relocalisant et en leur apprenant de nouvelles méthodes de culture agricole.  

Entre 1935 et 1943, dans le cadre de ce projet, des photographes et des écrivains sont engagés par la FSA, afin de témoigner de la pauvreté du milieu rural. Proposant pas moins de 400 photos, couleurs et noir et blanc, l'ouvrage publié par les éditions Taschen constitue un témoignage saisissant sur les Etats-Unis de cette époque. On y croise des ouvriers du coton, des mineurs, des mères de famille et leurs enfants. Autonomes, les photographes (Jack Delano, Walker Evans, Dorothea Lange, Russell Lee, Arthur Rothstein, Ben Shahn, Marion Post Wolcott) pouvaient livrer leurs impressions personnelles, en même temps qu’ils participaient à ce qui a constitué une réelle enquête sociologique.

"New Deal Photography USA 1935-1943" aux éditions Taschen      A lire également


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire